Ecole communale Van Meyel - Woluwe-St-Lambert

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Projet d'établissement Projet d'établissement de l'école Van Meyel

Projet d'établissement de l'école Van Meyel

Envoyer Imprimer
 

Projet d'établissement de l'école Van Meyel

  1. Structures

  2. Stratégies d'apprentissage et des méthodes d'enseignement

  3. Moyens et outils

  4. Et la famille dans tout ça ?

SPECIFICITE DE L'ECOLE :

UNE ECOLE A DIMENSION HUMAINE, AMBIANCE

FAMILIALE, CONVIVIALE, DANS LAQUELLE UN

SENTIMENT D'APPARTENANCE EST

PARTICULIEREMENT DEVELOPPE

UNE ECOLE DANS LAQUELLE L 'APPRENTISSAGE

D'UNE SECONDE LA NGUE OCCUPE UNE PLACE

IMPORTANTE (ENSEIGNEMENT PRECOCE ET

IMMERSION)

I. STRUCTURES

L'école est organisée en cycles fonctionnels. A l'intérieur d'un cycle, l'enfant évolue à son rythme, sans redoublement.

aaCycles scolaires

Passage de maternelles -> primaires : facilité par l'organisation des ateliers 5/8 à 2 niveaux.

  1. des apprentissages fondamentaux : en 3 jours consécutifs en fin de mois - choix d'un
    thème commun aux 6 groupes - intégration de l'annexe des Constellations. Regroupement de tout le cycle autour d'une activité commune (spectacle, visite, ...)

  2. activités sportives, ludiques, culturelles et manuelles :

ateliers 5/8 et 8/12 tous les 15 jours, une après-midi en alternance (jeux de société, sports, bricolage, cuisine, musique, conte, expression corporelle, atelier « d'ouverture à l'actualité » etc...

 

 

II. STRATEGIES D'APPRENTISSAGE ET METHODES D'ENSEIGNEMENT

 

A l'école Van Meyel : nous pratiquons une

 

Construction des SAVOIRS (les connaissances)

des SAVOIR-FAIRE (les compétences)

des SAVOIR-ÊTRE (les attitudes, les comportements)

Acquisition des compétences transversales : celles qui sont transférables à toutes les disciplines.

Pour y parvenir, nous allons privilégier :

  • les activités de découvertes - de production - de création - classes de dépaysement (vertes, mer, neige, patrimoine et échanges européens) engendrent la production d'écrits, les recherches, les créations en laissant une place prépondérante à l'expression orale, au développement de la personnalité.

Remarque : l'adhésion à notre projet d'établissement implique la participation à ces classes de dépaysement.

  • les technologies de communication et d'information

  • utilisation de l'information, E.A.O. création de programmes par les élèves, 4 connexions à internet

  • initiation aux médias

  • T.V. et journaux

  • travail avec J.D.E. (journal des enfants)

  • vidéos didactiques

  • apprentissage de prises de notes

  • développement de l'esprit critique

  • écoute active.

  • C.D.rom

  • activités culturelles et sportives

  • théâtre, spectacle, cirque

  • ateliers

  • visites, musées

  • animations thématiques à la Villa Rucquoy

  • natation, gymnastique, escalade, Europa gym, préparation au ski,
    patinoire, tennis, tournoi de football, volleyball, ping-pong, etc...

  • le développement de pratiques démocratiques, de citoyenneté responsable au sein de l'école

  • respect du droit à la parole

  • conseil de classe (élaboration d'un règlement de classe) objectif 2002 → création d'un conseil d'école

  • accueil d'enfants exceptionnels

  • beaucoup de temps consacré à l'accueil de nouveaux parents.

 

le petit foriest

Classes vertes - Le petit Foriest à Vieux-Genappe

III. LES MOYENS ET LES OUTILS

Continium pédagogique de 2 1/2 à 12 ans : quels choix pour créer l'unité, la cohérence, la continuité

création d'un nouveau bulletin, après avoir fait un travail sur les compétences, travail

fait par toute l'équipe maternelle et primaire en 1997 et 1998 (concertation).

 

Ce travail a débouché sur 3 types d'évaluations

  • des savoir-être (attitudes)

  • des savoir-faire (compétences)

  • des savoirs (connaissances)

  •  

Outils pour optimaliser les compétences en savoir-lire, savoir-écrire, savoir-parler, savoir-écouter.

Nouveaux outils de continuité

  • la farde de chants (2 1/2 -> 12)

  • livre d'or de l'école

  • travail sur les compétences à développer en sciences (2001-2002) et en math (2002-2003)

Projet spécifique de l'école : DEVELOPPER LE SAVOIR-LIRE

 

 

  • création d'une BD (bibliothèque - centre - documentation) et des bibliothèques de classe

  • prêts de livres en série

  • méthode d'apprentissage de la lecture fonctionnelle (= lire avec un but : lire pour cuisiner, lire pour bricoler, etc ...)

  • utilisation de fichiers lecture (travail individuel)

  • diversification des supports (affiches, dépliants, chantiers linguistiques)

  • défi « lecture » (échange avec une autre classe)

  • bénévole qui aide les enfants en difficulté de lecture

  • collaboration avec la cellule de pilotage et la lecture publique

Savoir écrire, parler, écouter.

  • création d'un journal de l'école

  • les enfants élaborent eux-mêmes les textes des saynètes présentées à la fête de l'école, à la distribution des prix

  • préparation d'activités ponctuelles ex : le télévie, l'enfants dans un rôle d'orateur face à un public, l'enfant « guide » pour des classes étrangères lors d'échanges européens.

Dans des contextes variés de communication, sources de plaisir, de créativité et d'activités de structuration :

  • priorité au développement de l'esprit de synthèse.

Outils mathématiques, amener les enfants à résoudre de véritables situations - problèmes. Travail « sur le terrain » lors de classes de découverte

Choix d'une seconde langue — développer de véritables compétences communicatives.

Enseignement précoce du néerlandais en 3ème maternelle, en 1e et 2e primaires, 3 fois par semaine - travail en ½ groupes → découvrir de façon ludique, donner le goût d'apprendre une autre langue.

Remarque : pour certains élèves de Van Meyel, il s'agit de l'apprentissage d'une 3e, voire 4e langue...

Travail en collaboration avec les titulaires (choix de thèmes communs, implication dans le 5/8,

concertations ...)

Continuité dans les apprentissages assurés par la même personne de 2 ½ à 12 ans.

Mise en place d'une cellule de concertation des différents maîtres de néerlandais au sein du

même pouvoir organisateur.

Une classe d'immersion en langue néerlandaise commencera en 3e maternelle dès septembre 2002.

L'immersion consiste à assurer dans la langue nouvelle (le néerlandais) une grande partie des cours de la grille horaire tout en garantissant à l'enfant l'environnement socioculturel de la langue véhiculaire de l'école.

Ce programme est destiné aux enfants qui ont le français comme langue maternelle ou une connaissance du français comparable.

Des évaluations régulières ponctueront les apprentissages ; elles se feront en collaboration avec un comité d'experts.

S'il appert qu'un enfant rencontre de réelles difficultés d'adaptation à ce type d'enseignement, il pourra, sans difficulté, réintégrer la classe correspondante d'enseignement « traditionnel ».

Les cours en néerlandais (langue nouvelle) seront dispensés par un enseignant locuteur natif de cette langue. Les cours en langue maternelle seront donnés aux enfants par un enseignant francophone.

Les types de référentiels

  • collectifs

  • muraux

  • personnels (élaborés avec l'enfant pour la durée du cycle)

  • classiques (dictionnaires, ...)

  • programmes informatiques, CD rom

Formation continuée des enseignants et de la direction - le choix des thèmes se fait par

consensus.

 

IV. ET LA FAMILLE DANS TOUT CELA ?

Soutien de l'enfant dans sa démarche scolaire :

 

  • valorisation du travail scolaire et sens donné à ce travail par le suivi de l'enfant dans sa scolarisation

  • garantie de l'optimalisation du temps d'apprentissage par l'assurance de l'équilibre entre le temps de repos (sommeil), de loisirs, de travail. En bref, il s'agit de respecter les horaires de l'enfant, compris les horaires des cours.

  • Évaluation formative de l'enfant : remplacement à l'évaluation quantitative (les %) par l'évaluation qualitative (réalisation de l'enfant par rapport à ses capacités)

  • valorisation du désir d'apprendre et abandon de la culture de l'échec : donner une chance à tous

  • Participation aux activités organisées à l'école

  • Présence lors des 2 bilans annuels (bulletins) lors de la rencontre Parents – enfants – enseignants

Différenciation de l'enfant

 

  • à l'école, il se retrouve dans un groupe. C'est parfois le cas à la maison (familles nombreuses) mais ce groupe est cependant plus petit. Ce qui permet à l'enfant de prendre conscience de l'unicité de sa personne. Cela se fait par la reconnaissance et la valorisation par les parents, des différences de leur enfant par rapport à ceux du groupe scolaire.

Modèle démocratique

 

  • participation à la vie de l'école par la communication et le dialogue (journal de classe, bulletin …) (voir aussi suivi de la scolarisation de l'enfant)

  • aménagement de la continuité entre l'école et l'environnelment par le biais de l'association de parents, le conseil de participation (dans le respect de la charte), de la création des structures constructives de participation

En conclusion : développement d'un climat chaleureux qui dobnne une image positive :

 

  • de l'enfant à lui-même

  • de l'enfant à l'école

  • de l'école à l'enfant

  • de l'enfant et de l'école à la société

  • de la société à l'enfant et à l'école

 

En quelques mots

Nos choix pédagogiques (priorités)

 

  • développer les compétences de lecteur (travail basé sur l'analyse des épreuves de modération de 3e et 5e)

  • éducation aux médias

  • développement de l'esprit critique

  • introduction du principe de l'argumentation

Nos choix de vie (priorités)

 

  • développer l'autonomie, le respect des autres et de soi, la tolérance, la créativité

Notre spécificité

 

  • pratique de pédagogie différenciée : de la « nourriture » pédagogique pour chacun

  • activités de dépassement

  • activités de remédiation en fonction des besoins de chacun

  • apprentissage du néerlandais dès la maternelle

  • section d'immersion en langue néerlandaise

Mis à jour ( Lundi, 12 Janvier 2009 22:05 )